Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 1138

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 1175

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 1179

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 1201

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 2850

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 2857

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/plugins/gravityforms/common.php on line 2870

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/themes/argo/inc/menu.php on line 41

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/d6e4fba0d598ed6ddfbc312f3661043a/web/wp-content/themes/argo/inc/menu.php on line 46
Non classé Archives - TrackoWatt

Visite d’une « petite » centrale hydraulique dans le val d’Illiez.

Dans le cadre d’une visite organisée par TrackoWatt, nous nous sommes rendus, le dimanche matin 28 août, dans le village de Val d’Illiez (45 min de voiture depuis Vevey). Nous étions 11 personnes.
Sur place, nous avons été accueillis par Pierre-Alain Galé. Ingénieur civil et entrepreneur diplômé, celui-ci a quitté il y a quelques années la direction de l’entreprise Bertholet+Mathis SA pour se consacrer pleinement à la petite hydraulique (cf.  Gasa SA). Il n’y avait donc pas plus compétent pour nous expliquer le fonctionnement de cette centrale pour laquelle il s’est largement investi pour sa construction. Voici quelques souvenirs en photos (cliquez dessus pour avoir une meilleure résolution):

 

La Pelton 850kW usinée à Yvorne par “Attelier de mécanique Nicollier” :

valillier8

 

L’alternateur made in Switzerland, un des derniers 🙁 , on devine un des 4 injecteurs :

valillier3 dsc08290-2

 

Partie théorique :

valillier4

 

L’arrivée de l’eau, juste avant la turbine :

dsc08289-2

 

Transformateur :

dsc08280-2 dsc08281-2

 

Quelques mesures :

dsc08288-2 dsc08287-2 dsc08286-2

 

Prise d’eau :

valillier1 dsc08300-2 dsc08299-2

 

Le Clou de la visite! Monsieur Galé nous a fait une démonstration de mise en service. Il a donc stoppé la turbine et l’a redémarrée. On entend dans la vidéo suivante un Pâ! ou un Tak! qui signifie que la turbine tourne à la bonne fréquence (50Hz) et donc qu’elle qu’elle se connecte au réseau électrique! et Tak!

 

Les cellules Graetzel

Mardi 10 mai 2016, TrackoWatt a organisé une conférence sous le thème de

“Les cellules photovoltaïques… vues du côté du chercheur…”

La conférencière, Le Dr. Anne-Sophie Chauvin, nous a captivés pendant plus d’une heure, sans compter la partie pratique consistant à fabriquer nos propres cellules solaires de type Graetzel. En voici un bref résumé :

  • On estime que nos besoins énergétiques vont doubler d’ici 2050
  • Nous avons donc besoin de trouver de nouvelles sources d’énergie, respectant notre environnement. Le soleil est pour notre planète une très grande source d’énergie. Le soleil fabrique son énergie par la fusion.
  • Si nous arrivions à reproduire la fusion sur Terre, nous aurions alors une grande source d’énergie « propre » à disposition. Malheureusement, nous n’arrivons pour le moment pas à maîtriser cette réaction. Nous cherchons donc un moyen simple de profiter de l’énergie du soleil arrivant sur notre planète via son rayonnement.
  • Le Prof. Michaël Graetzel a trouvé une solution pour transformer le rayonnement solaire en électricité en étudiant ce que fait la nature. En effet, les plantes transforment l’énergie provenant du soleil en énergie utile pour la plante via ce qu’on appelle le principe de la photosynthèse. Les cellules photovoltaïques de type « Graetzel» fonctionnent donc sur le même principe. La chlorophylle est remplacée par un colorant.
  • Quelques avantages des cellules Graetzel par rapport aux cellules au silicium (monocristallin, poly cristallin, amorphe…) :
    – coût de production moins élevé
    – technologie de fabrication simple
    – éléments utilisés trouvés en abondance sur terre
    – transparence des cellules (teintées suivant colorant utilisé pour  sa fabrication)
    – sensible au rayonnement direct et indirect
    – capte la lumière depuis devant et derrière la cellule
    – gros potentiel pour les architectes (esthétique, vitrage, façade…)

 

  • Mais aussi aujourd’hui encore quelques désavantages : stabilité de la cellule en fonction de la température ou des années et rendement un peu plus faible (->15%) que les cellules mono et poly cristallines. Il est à noter que le rendement plus faible n’est pas un critère essentiel pour le choix de la technologie des cellules. En effet il vaut mieux des cellules photovoltaïques qui peuvent être facilement fabriquées, ayant un cycle de vie favorable (énergie grise) et un rendement acceptable, plutôt que des cellules très techniques avec un cycle de vie défavorable (énergie grise) et un meilleur rendement. On peut dire cela car la surface à disposition sur la Terre est largement suffisante pour installer des cellules photovoltaïques.

 

Comme je le disais, nous avons passé à la pratique en fabriquant 3 cellules de couleurs différents puisque nous avons utilisé trois colorants différents (cynorhodon, framboise et ???). Voici la méthode de fabrication d’une cellule de type Grätzel artisanale :

 

  • Deux plaques de verres avec un traitement de surface de manière à que l’une des deux faces soit conductrice
  • On dépose sur une des deux plaquettes (côté conducteur) une mince couche d’oxde de Titane de couleur blanche (TiO2, semi-conducteur). Cette étape était déjà préparée (via un procédé de coating). Cette plaque sera la cathode (-, électrode négative)
  • On trempe la plaquette de verre recouverte de TiO2 dans une liquide coloré (thé de cynorhodon par exemple) de manière à que l’Oxyde de Titane absorbe du colorant.
  • Il reste à créer l’anode (+, électrode positive). Pour ce faire, on dépose du graphite sur la face conductrice du verre à l’aide d’un crayon gris. Le rôle du graphite accélère le passage des électrons.
  • Avant de rassembler l’anode et la cathode, on y ajoute une petite goutte de solution à base d’Iode (pour faciliter le passage des électrons d’une plaque à l’autre).Le tout est testé en faisant tourner un petit moteur et ça fonctionne !

Si vous désirez vous-même en fabriquer, il existe des Kit, comme ici

Si vous désiriez voir un petit reportage sur le Prof. Graetzel, c’est ici

 

Conférence10mai1

Conférence10mai2

Conférence10mai3

 

Se chauffer futé

C’est sans se concerter que nous nous sommes retrouvés trois membres de TrackoWatt au cours “Se chauffer futé” organisé à Vevey, le 19 janvier 2016 par www.fute.ch .

Je retiens en vrac:

Rénovation:
Il est fortement conseillé d’effectuer l’isolation de la façade et le changement des fenêtres en même temps, de manière à par exemple, modifier les embrasures, agrandir les tablettes des fenêtres, etc..

Chauffage:
– Diminuer de 1 °c la température ambiante d’un habitat équivaut à un gain d’énergie de 6%.
– Optimiser les paramètres de la courbe de chauffe de sa chaudière en fonction du bâtiment.
– Placer des vannes thermostatiques.
– Isoler les tuyaux du circuit de chauffage permet d’économiser environ 10CHF par mètre isolé, par année. Étant donné que ces isolations coûtent      environ 6 CHF/m, elles seront vite rentabilisées.
– Il faut éviter de placer des meubles juste devant les radiateurs car ça bloque le rayonnement thermique. Éviter aussi de placer des tablettes ou des rideaux au dessus des radiateurs, qui empêchent l’air chaud de circuler.

Conversion:
L’énergie contenue dans 1l de mazout = énergie contenue dans 1 m3 de gaz = 10kWh

Qualité d’un bâtiment:
Pour avoir une idée grossière de la qualité du bâtiment, il faut savoir que si, annuellement, en considérant uniquement les surfaces chauffées, le bâtiment consomme
30 litres de mazout/m2 => pas bon du tout
20 litres de mazout/m2 => pas bon
15 litres de mazout/m2 => correct, mais pas terrible.
10 litres de mazout/m2 => bon
3  litres de mazout/m2 => très bon

Moisissures:
Problèmes d’humidité, moisissures…, le diagramme de Mollier peut expliquer bien des choses.

..et encore plein d’autres choses, mais il fallait venir au cours 😉

Die Lithium Revolution

 

Jeudi 10 décembre 2015, 18h30 , nous nous sommes réuni, 13 personnes, pour visionner  un reportage traitant de la problématique du lithium. Moment de rencontre sympathique. Quatre de nos membres rentraient d’un voyage en Bolivie où visiblement, le lithium n’est toujours pas exploité.

Lithium

documentaire allemand (version française), 54 minutes.

« Dans nos téléphones, nos voitures, nos ordinateurs, le lithium est partout. Son exploitation se développe de jour en jour. Les plus grandes réserves de lithium de la planète se trouvent dans les déserts de sel d’Amérique du Sud. Une richesse très convoitée.»

« L’industrie automobile repose sur le développement des voitures électriques. Mais jusqu’à présent, le stockage de l’énergie était un gros problème. Le mot magique est récemment «batterie lithium ».